Skip to content
août 11, 2017 / ninannet

Les petites émotions…

FullSizeRender

« N’oublions pas que les petites émotions sont les grands capitaines de nos vies et qu’à celles-là nous y obéissons sans le savoir.” de Vincent Van Gogh

La nocturne littéraire à Bormes les Mimosas, deuxième édition, a été fidèle à mes souvenirs de l’an passé. Toujours aussi dynamique, aussi plaisant. De nombreux visiteurs heureux de rencontrer des auteurs régionaux. Après les coups de cœur étaient souvent tributaires des budgets un peu serré. Pour ma part je serais mal venue de me plaindre.

Tout pareil que l’an dernier, je n’avais pas commencé à étaler mes livres sur la table, et pourtant j’étais arrivée bien à l’avance, qu’une petite fille s’arrête devant « Gracieuse et Panache… » posés en vrac, coup de foudre. Elle tenait les deux livres serrés contre elle, regardait son papa, puis sa maman. Pas un mot, seuls ses yeux s’exprimaient et quelle expression ! Je cherchais mon stylo, mes marque-pages, vent de panique mais j’y suis arrivée et le moment le plus touchant fut celui de la photo demandée très gentiment. Je savais que ma soirée était lancée…

Un clin d’œil à Annie qui a eu droit à des dédicaces très personnelles pour la trilogie … rencontre très étonnante de similitudes entre nous. Je ne vais pas énumérer toutes mes rencontres, ça finit par faire pompeux ou prétentieux. Je pense que tous les auteurs ont été gâtés. L’ambiance était assez décontractée et chaleureuse.

À 23h j’étais crevée, je voulais partir alors que les auteurs étaient bien, là. Ils continuaient à présenter leurs œuvres « chéries ». Un monsieur à qui j’avais une heure auparavant présenté les miennes et qui m’avait dit « je fais le tour »… est revenu alors que je commençais à ranger mes affaires. « Je vais vous prendre La clé de l’embrouille, vous en parlez avec tant de passion que je ne résiste pas à l’envie de le lire ». J’avoue que je ne l’avais même pas reconnu tellement j’étais fatiguée et là il s’étonne « comment vous n’avez pas remarqué mes beaux yeux » ? Ça m’a rappelé la tirade avec Michèle Morgan et Jean Gabin « t’as de beaux yeux, tu sais »… Fantasmes quand tu nous tiens ! Je lui dédicace le livre et du coup nous avons continué à bavarder, ma fatigue envolée…

C’est cette petite émotion qui fait vibrer ma vie et qui me donne l’envie de toujours plus sans même le savoir…

Hasta luego, on va hisser la voile de la vie… Hasta luego à l’année prochaine si dieu le veut !

 

août 9, 2017 / ninannet

Nocturne à Bormes les Mimosas

Nocturne Littéraire à Bormes les Mimosas le jeudi 10/8 à partir de 18h30. Vos auteurs, dont je fais partie avec beaucoup de plaisir, seront heureux de vous rencontrer pour vous dédicacer leurs œuvres. C’est une deuxième édition, déjà l’an dernier les lecteurs nous ont enchantés par leur présence très importante, leur générosité et leur empathie. Cette année vous serez encore plus nombreux, nous n’en doutons pas et vous en remercions par avance.13958199_1718579511722255_4650871641943850905_o

juillet 28, 2017 / ninannet

dédicace à Mandelieu

bio_LELLOUCHE

Vous aimez lire ? Des livres pour rêver, pour rire ou avoir une larme à l’oeil ? Des livres pour les enfants à lire et à colorier ? J’ai tout ça dans mon escarcelle. Venez me voir samedi 29/7/17 de 10h à 18h à Cultura de Mandelieu. Merci.

juillet 21, 2017 / ninannet

Salon du livre à Cavaillon

AFFICHE DEFINITIVE

Un petit rappel : demain, samedi, je serai au 1er salon du livre à Cavaillon. Un premier salon est toujours magique, l’attrait du nouveau, de la découverte de tous les auteurs et peintres qui ont répondu à l’appel pour que cela soit une fête. L’été c’est le meilleur moment pour se poser et prendre du plaisir avec un bon livre. Et pour les enfants, il y aura des livres ludiques et pédagogiques… Foi de Gracieuse et Panache ! Merci.

juillet 17, 2017 / ninannet

Un peu de bonheur tranquille…

G_et_P_pt

Chères mamies, chers papis qui comme chaque année recevez avec tant de bonheur vos petits-enfants qu’il faut occuper du matin au soir, sachez qu’il y a un moyen très efficace de les distraire. Quoi, qu’est-ce ? Encore des jeux vidéos, des émissions télé dont ils se lassent vite ? Mais non, mais non ! Il y a « Gracieuse et Panache… ». Deux adorables petites bêtes intelligentes et remplies d’amour. Panache va confier à Gracieuse une mission à remplir pour le bonheur d’une petite fille… Quelques lignes lues et hop quelques dessins laissés volontairement en noir sur blanc, à colorier. Ludique et pédagogique ! Essayez et vous ne le regretterez pas. Pour commander le site http://a5editions.fr paiement sécurisé par Paypal ou par chèque. Envoi dédicacé sous 48h. Merci pour eux, pour vous et pour moi !

juillet 16, 2017 / ninannet

Le perroquet de Hugo

IMG_1370 (1)

« Mon corps est un jardin, ma volonté son jardinier » de W. Shakespeare

Mes lectrices, celles qui sont aujourd’hui devenues mes amies et j’en suis très fière et très heureuse, me posent souvent la question : « Ta préférence va-t-elle à l’écriture pour adultes ou pour enfants » ?. Invariablement je réponds « l’approche est différente mais la vibration est de la même intensité ». Puis ce matin je reçois un mail de Mamy Marie-Claire qui m’envoie un petit mot de son petit-fils Hugo « en souvenir de mes vacances à Boulouris » et elle joint le coloriage d’Hugo, le perroquet ci-dessus. J’en ai été très émue car je me suis souvenue qu’Hugo ne voulait pas participer au concours. Là je crois que je vous dois une explication. En fait j’ai illustré le Tome 1 avec mes dessins et peintures en couleur et j’ai laissé des dessins en noir sur blanc pour que les enfants ajoutent leurs couleurs aux miennes. Comme promis j’ai choisi le plus beau coloriage (envoyé par les mamies ou les mamans) et l’ai mis en remerciement dans le tome 2. Bien sûr le premier exemplaire du Tome 2 a été offert à Sadje, l’auteure du coloriage gagnant. Et là j’ai envie de vous faire partager notre rencontre.

J’ai rencontré Mamy Marie-Claire en dédicace à la librairie presse de Boulouris, tenue par un jeune couple souriant et dynamique. J’en ai d’ailleurs parlé lors d’un précédent passage chez eux.  Pour situer le contexte, la librairie est minuscule mais superbement bien achalandée, on y trouve tout, articles et conseils, amitié et sourires. Tout le monde connait tout le monde. Le mari Cyril se fait draguer par toutes les mamies de Boulouris pendant que sa femme a toujours un mot gentil au passage en caisse. Surtout pour les messieurs. Hum, hum. Chut on ne dira rien, c’est de bonne guerre.

C’est la première fois que je vois une personne venir leur prêter main forte. Il y a beaucoup de monde et c’est la bonne ambiance, c’est les vacances. C’est lundi jour de marché, un marché très réputé. C’est le bonheur.

Aussi qui dit librairie minuscule, dit dédicace à l’extérieur. À mon arrivée le libraire se dépêche de baisser le store mais entre nous cela ne sert à rien, je suis quand même en plein soleil et j’aime ça. Ne suis-je pas une fille du soleil ? J’installe ma petite table vert émeraude avec son joli napperon, ma chaise assortie qui ne me sert qu’à déployer mes publicités faute de place et me voilà, bien armée de mon sourire et de mon stylo, fin prête. Cela faisait un an que je n’étais pas venue ici, Accident oblige, et j’étais heureuse de redémarrer chez moi, car là je suis chez moi, dans ma ville, dans mes murs. C’est St Raphaël qui m’a faite auteure…

La première personne qui s’arrête est Mamy Marie-Claire. Jamais vue mais qu’à cela ne tienne elle voulait me connaître (les dédicaces dans cette librairie sont extrêmement rares), je lui présente mes livres et elle me dit avec un grand sourire, je travaille ici, j’arrive là, je passerai vous voir tout à l’heure pour vous prendre les deux « Gracieuse… ». Une heure plus tard je vois s’approcher un petit garçon, tout timide. Il se présente « je m’appelle Hugo je peux voir vos livres « ?. Je lui parle de « ma Gracieuse et de mon Panache ». Il semblait fasciné puis me dit « je vais aller voir ma mamy, elle est dedans ». J’avais compris. J’étais doublement touchée. Il revient en me disant « je prends d’abord le premier ». Je le lui dédicace et lui parle du concours, lui montre le perroquet de la petite Sadje qui a gagné le concours du Tome 1. Il m’ouvre de grands yeux mais semblait un peu ennuyé. Et d’une toute petite voix me demande « Madame je peux pas faire le concours » ? Mais bien sûr lui ai-je répondu, il ne faut jamais faire les choses à contre-cœur, il faut que ça te fasse plaisir ! Malgré tout j’insiste un peu sur le concours, il est si mignon ce gosse !. Au bout de deux jours le tome 1 avait été englouti et la mamy m’a acheté le tome 2 mais en me demandant « c’est quoi cette histoire de concours dont m’a parlé Hugo »?. Pour faire court (je sais c’est un peu tard pour dire ça, je suis si bavarde) ce matin je reçois le mail de Mamy Marie-Claire avec le coloriage d’Hugo. J’aime à croire qu’avec la complicité et la générosité de Mamy Marie-Claire, nous avons fait le bonheur d’Hugo.

« Toute réussite est le fruit d’un moment » de David Foenkinos. Alors écrire pour les petits ou les grands, peu importe, seul le moment de partage compte.

juillet 14, 2017 / ninannet

Dédicace à Callas

J’ai grand plaisir à vous inviter à la Fête du livre, rue St Eloi à 83830 – Callas de 9h à 17h30. En plus de rencontrer une vingtaine d’auteurs, la région est superbe avec ses grottes et ses gorges.

Gracieuse et Panache, les héros de mes romans jeunesse, attendent avec impatience les grands-parents, parents et les enfants pour repartir avec eux. Des livres ludiques et pédagogiques. Des livres pour des artistes en herbe puisqu’ils pourront ajouter leurs couleurs aux miennes sur les dessins laissés en N/B.

Je pourrais aussi vous dédicacer mes livres romanesques, policiers ou saga provençale. En vacances, ne nous refusons rien. Merci.Couv_fete