Aller au contenu principal
mars 30, 2021 / ninannet

Quand le Destin donne naissance à l’Amitié.

Un bonheur n’arrivant jamais tout seul, après le post-it qui accompagnait le chèque de Nicole reçu au courrier de ce matin, c’est avec une vive émotion que je prends connaissance de la chronique d’Éric Vernassière. J’ai connu Éric tout d’abord virtuellement sur ce réseau, suite à une de mes chroniques. Très vite nous nous sommes rencontrés et l’Amitié s’est installée durablement entre nous. Amitié avec un A majuscule aussi vertigineux que la Tour Eiffel. Voici le petit mot qui accompagne la chronique et que je partage en toute amitié :

« Merci pour ton nouvel opus, et merci pour toutes tes forces communicatives et pénétrantes. Merci pour ce que tu es et pour ce que tu écris. Amitiés vives ! Éric »

Éric va nous hisser un drapeau haut en couleurs de chaque nouvelle avec émotion et plaisir. Voici quelques extraits :

« Amie Lectrice et Ami Lecteur, quand Annette publie un nouvel opus qui nous invite à danser, nous ne pouvons faire autrement que de partir en quadrilles avec elle, surtout en ces moments rudes vécus, où les liens sociaux sont réduits aux acquêts »…..

« Cet opus, très délicatement introduit par son amie Christine, qui entremêle souvenirs communs et appréciation de plaisirs partagés, se lit avec un vrai bonheur, car il est écrit en une langue recherchée, stylisée, et il affecte tous les domaines littéraires, de la nouvelle à la poésie, du conte onirique à la déclamation de moments d’humeur »…..

 « Je viens de le lire par deux fois consécutives, pour en humer les saveurs, je vous incite à suivre mes pas, à vous placer dans le sillage de personnages qui, d’indépendance de récits, se re-croisent en des aventures communes, pour prolonger leurs tensions et désirs, pour ainsi offrir au lecteur une vraie tonicité plurielle qui juxtapose tous les moments qu’il a vécus, au détour des mots, des réflexions, des passions que sait puiser Annette, en récurrence »….

« Si par instants directs et précis, le livre d’Annette rappelle que sa mise en écriture n’allait pas de soi, qu’il lui fallait combattre et s’aguerrir, qu’elle a souvent vécu des espaces sensoriels qui la mettaient en contrainte sur sa confiance en elle, le lecteur sait qu’elle va toujours de l’avant, qu’elle sait nous tenir en haleine, qu’elle aime raconter des histoires, qu’elle définit l’émotion avec un talent inspiré……

« Très belle touche amicale et sensible que cette rencontre entre une Mamie et une jeune fille, en proie aux douleurs intérieures de spleens ravageurs, et qui, par le contact charnel avec des pommes de couleurs différentes, vendues par la Mamie marchande, dont elle sait conter les différences et les atouts, redonnera espoir à la jeune fille, pour que sa vie se pare de chatoiements et d’espoirs. Toute l’intensité de cette nouvelle, son écriture déployée, me ravissent et m’ont empli de larmes, de force et de nécessité d’optimisme résolu, envers et contre tout »…..

Vous venez de prendre connaissance de quelques extraits du ressenti d’Éric. Je souhaite vivement que vous aurez à cœur de lire l’intégralité de la chronique d’Éric qui nous ouvre, Nouvelle après Nouvelle, la porte des destins multiples et assumés des héroïnes. https://debredinages.wordpress.com/2021/03/30/voulez-vous-danser-annette-lellouche/

Merci est un bien faible mot pour exprimer toute ma gratitude à Éric et à mes lectrices et lecteurs qui ont déjà « Voulez-vous danser ? » entre les mains ou sont en attente de le recevoir.  Pour celles et ceux qui veulent « entrer dans la danse  de mes héroïnes » :

http://a5editions.fr – paiement sécurise Paypal, par chèque ou virement.  Prenez bien soin de vous et bon mardi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :