Aller au contenu principal
janvier 2, 2019 / ninannet

Selon que…

expo peinture

« L’écriture et l’amour procèdent de la même tension, de la même joie, de la même perdition » de Nina Bouraoui

Lire pour apprendre, écrire pour comprendre.

Selon que, les mots prennent des sonorités différentes.

Lire pour exalter ses émotions,

Sans condition.

Écrire pour se surprendre

Pour tout dire des mésententes

De nos joies, de nos peines

De cette tristesse qui se traîne

Tel le sillage de cet avion qui s’éloigne.

Cette distance qui nous sépare

Et dont nos silences se parent.

Lire pour s’étourdir,

Écrire pour s’affranchir.

Pour se libérer et s’épanouir

Quand sonne l’heure

D’aller vers le bonheur.

Les mots d’amour,

Selon qu’on les prononce

Ou qu’on les couche sur une page blanche.

Selon qu’on les annonce

Et que l’encre noire sur la page s’épanche

Se conjuguent avec velours

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :