Skip to content
décembre 11, 2017 / ninannet

Dédicace à Montauroux

Couv_Miraculee_DB_PT

« Les émotions les plus belles sont celles que tu ne peux pas expliquer » de Charles Baudelaire

Deux journées consécutives en dédicace c’est difficile, fatigant et surtout lorsque le mauvais temps vient jouer les trouble-fêtes, ajouté aux obsèques de Johnny…

Plus de cinquante auteur(e)s ont bravé les intempéries, pluies verglacées, neige et vent violent pour aller à la rencontre des lecteurs, petits et grands. Le soleil s’est caché, sûrement fatigué de briller toute l’année dans notre grand Sud, la pluie audacieuse l’a supplanté et les flocons de neige ont eu envie de tourbillonner pour nous rappeler que Noël est tout proche.

J’ai souvent constaté lors de séances de dédicaces que la qualité prévaut à la quantité. Moins de monde certes, mais quel bonheur de pouvoir tranquillement converser avec des personnes ayant l’esprit littéraire, ayant envie de faire plaisir en offrant un livre, ayant l’envie de venir à notre rencontre pour revoir un auteur ou faire connaissance avec les auteurs régionaux. Il est vrai que Montauroux c’est mon fief, ma ville fétiche où je n’ai jamais raté une journée de dédicaces. On peut appeler ça de la magie… Montauroux c’est magique… Peut-être parce que les gens sont magiques, souriants et généreux. Pas de faux-fuyants, on aime ou pas mais on reste chaleureux.

Je voudrais dire aux lecteurs, même si vous n’avez pas de budget, même si vous n’êtes pas de grands lecteurs, poussez toujours la porte d’un salon du livre, vous apprendrez tellement avec nous qui sommes des passionnés. Il y a de plus en plus de jeunes auteurs qui viennent rejoindre des anciens comme nous. Un très beau partage inter-générationnel.

J’ai rencontré des enfants incroyables, des parents et grands-parents toujours aussi généreux. Des lectrices qui comme moi avaient eu un Accident repartaient avec « La Miraculée » sous   le bras, me promettant un retour de lecture. La maman d’un éditeur venue juste faire un tour sans intention d’achat est repartie avec « La Miraculée ». Que d’émotions partagées.

Mon coup de cœur est pour Léonie, un petit bout de chou d’une vivacité et d’une politesse qui m’ont beaucoup touchée. Les yeux de sa maman étaient aussi brillants que les miens. Tessa, Levon, Émilie, Johanna, Laetitia… que du bonheur !

Merci à Sylvie Magras une amie auteure rencontrée au Salon du livre à St Ambroix et qui m’a tout de suite fait dédicacer « La Miraculée ». Une belle amitié.

Et mon émotion la plus belle, la plus forte, est venue d’une équipe de TRÈS jeunes pompiers en formation (âgés de 14 à 21 ans) qui étaient là pour emballer nos livres d’un joli ruban de Noël. J’ai discuté un long moment avec eux, leur ai à nouveau témoigné ma reconnaissance pour leur assistance le soir de mon Accident. Ils étaient contents et m’ont dit « tous les gens ne sont pas comme vous, on a rarement des remerciements, on se fait souvent insulter ». Alors je voudrais dire « n’attendez pas un Accident pour reconnaître la Valeur et le Travail immense de nos sapeurs pompiers, accordons-leur notre soutien et nos encouragements pour leur métier très difficile ».

Je vous aime mes jeunes et moins jeunes amis pompiers.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :