Skip to content
août 28, 2017 / ninannet

La joie…

Pendant qu’à Huston, les eaux rugissent et entraînent le désastre, samedi à la fête du livre de Saint Laurent du Var, nous avons eu chaud… Très chaud…

Heureusement, l’accueil est toujours aussi chaleureux. Quel bonheur de revoir toutes ces mamies bénévoles, on a l’impression de retrouver sa famille… On se cherche du regard, on se sourit, on se reconnaît… Cette année Philippe était accompagné de Madame La Présidente de l’Association pour « la Sauvegarde du Comité du Vieux Village de St Laurent du Var ». Je peux vous dire qu’ils se sont démenés, mais toujours avec le sourire, pas un mot plus haut que l’autre pour répondre à nos moindres désirs… Avec Philippe, Madame La Présidente a accueilli les auteurs… Un peu plus tard a servi le café… Un peu plus tard a prêté main forte aux mamies bénévoles pour apporter les plateaux-repas servis à table aux auteurs… En plus ce qui ne gâche rien, elle est super jolie… Du Soleil… du Soleil après mon hiver terrible ! J’étais face à l’église et j’ai remercié le ciel de m’avoir permis de vivre encore ces moments inoubliables.

Bien sûr, ce qui était le plus important pour moi, c’était mes retrouvailles avec ma plus touchante supportrice, ma supportrice de la première heure, il y a sept ans… Avec coquetterie elle me dit « ne dit surtout pas mon âge ». Chut… Marité, mon ange, mon amie. Marité avait cherché mon nom sur la liste des auteurs et guetté mon arrivée. Des embrassades à n’en plus finir… elle avait eu vent de mon Accident… Bien sûr ma première dédicace a été pour Marité qui m’a dit « tu sais, je te relis sans arrêt, en attendant le prochain livre»… Qui dit mieux ?

Mamie Chat… était assise derrière moi et m’a entendue présenter mes deux tomes de « Gracieuse … » et du coup me les a tout de suite fait dédicacer pour sa petite-fille Lily-Mary. Mamie Chat que je conseille vivement d’aller visiter sur son site – http://catido.com – travaille à merveille le carton.

Ce qui s’appelle démarrer avec bonheur. La journée était bien partie.

Une autre Marithé, la femme de Philippe qui me prend un livre chaque année. Là Philippe passait juste au moment de la dédicace et il me dit « tu as réussi à vendre un livre à ma femme ». Il était surtout content de me voir là, fidèle au poste, malgré… TOUT !

Un coup de cœur pour Dominique, Marie-Alice, Annette, qui avaient déjà emporté l’année dernière la trilogie « Gustave… » qui l’ont lue et aimée… puisque elles sont reparties avec « la clé de l’embrouille » ou « Un soir d’été en Sardaigne », en me disant « à l’année prochaine pour vous en parler ».

Merci Nevana (étoile), Léa, Fanny, Tony, Rafael, Manu… d’adorables enfants.

Encore merci à toutes les mamies bénévoles. Je vous embrasse.

Dans ce salon, j’ai retrouvé intacte l’intelligence du cœur et j’étais en joie.

« Le talent de la joie est le plus beau des talents » d’Alexandre Jardin.

 

FullSizeRender-2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :