Skip to content
décembre 3, 2016 / ninannet

Mon nouvel Ami

P1040848

“La liberté appartient à ceux qui l’ont conquise.” de André Malraux

 Tu attends …

Chaque matin, tu attends que j’ouvre mes volets

Avec ton gris plumage et ton jabot rouge-rose

Tu fais le fier, tu virevoltes puis tu te poses

Qui es-tu, toi l’ami ? As-tu un secret à me confier ?

 

Je t’attends …

Au lever du jour, moi aussi je te cherche

Sur la branche basse, où tu te perches

Moi, je t’observe de mes yeux fatigués

Toi, tu sembles me dire « ça va aller »

 

Tu attends …

Mon sourire qui parfois tarde à venir

Tes battements d’ailes que veulent-ils dire ?

Veulent-ils m’encourager à positiver ?

Face à tes pitreries, je finis par me dérider

 

Tu attends …

Celle qui de quelques sautillements véhéments

Vient te rejoindre ; c’est donc là ton secret !

Vous êtes seuls au monde, tout guillerets,

Libres, amoureux, heureux amants !

 

Je t’attends …

Toi, mon nouvel ami de mes jours en grisaille

Tes pépiements, d’un air léger me ravitaillent,

Me nourrissant d’espoirs de jours meilleurs

Je t’attends, avec ta belle, libérée de mes peurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :