Skip to content
septembre 20, 2016 / ninannet

Lire à Vence

img_2759

« Nous croyons conduire le destin mais c’est toujours lui qui nous mène » de Denis Diderot

Cette année 2016, placée sous la magie de la première fois, continue son petit bonhomme de chemin. Pour la première fois j’ai participé à un salon d’éditeurs, placé sous le signe du Destin, je ne devais pas y être. Cela ne m’a pas changée de mes autres salons. Sauf qu’il y a eu très peu de visiteurs, ceux-ci pensaient que c’était un salon de professionnels. Il faut dire aussi que c’était le W.E. du patrimoine. Que Mr Sarkozy a eu la bonne idée de venir dédicacer à quelques kms de là, il y avait paraît-il plus de 200 personnes qui attendaient. De plus, le temps était magnifique, malgré les prévisions alarmistes et pessimistes de Miss Météo-France, donc place aux dernières baignades. Bref, je me suis demandée dans quelle galère je m’étais engagée. Eh bien pas du tout. Nous bénéficions d’un avantage et de taille, l’arrière saison dans le Sud est propice au tourisme. Nous avons eu des visiteurs asiatiques, Hollandais, Italiens… en plus des régionaux.

« La seule force, la seule valeur, la seule dignité de tout, c’est d’être aimé » de Charles Péguy

J’ai eu un coup de cœur pour Wina, une Indonésienne, accompagnée de son époux et de quelques membres de sa famille. Ils ne parlent pas un mot de français, nous avons réussi à communiquer avec mon anglais hésitant et parfois trébuchant. La sympathie a été spontanée, beaucoup d’éclats de rire. On aurait dit deux amies qui se retrouvaient après une longue absence… Love, love. Wina voulait une histoire d’amour, qu’à cela ne tienne, j’ai ça dans ma besace. Elle est repartie avec « Un soir d’été en Sardaigne »… « Gustave » aussi est parti vivre sa vie loin de moi avec la sœur de Wina. Son mari, un business man, m’a laissé sa carte de visite pour que nous gardions le contact. Ils ont pris des photos de tous mes livres, de toutes mes coupures de Presse. Je me suis sentie « aimée, admirée ». Génial ! Je ne suis pas naïve, je sais que ce sont des rencontres sans lendemain mais le moment vécu est très fort.

Jan, Hollandais, qui parle très peu français, a choisi « Gustave » pour parfaire notre belle langue, car il y a beaucoup de dialogues dans « Gustave ». Je l’offre à ma femme Caroline qui ne parle pas le français et qui aime la Provence m’a-t-il dit. Elle se tenait un peu en retrait. Elle a eu un magnifique sourire lorsqu’il le lui a donné. Touchant !

Renée France venue le samedi, m’a promis de repasser le lendemain après lecture de ma biographie/bibliographie que je lui ai remise. Promesse tenue. Elle a pris « Un soir d’été en Sardaigne » et la trilogie.

Elias, un adorable gamin de 8 ans. Il est venu droit direct sur « Gracieuse et Panache sont amis ». Il le dévorait des yeux, il le voulait. Sa maman s’est éloignée, lui est resté. Puis il a cherché partout sa maman et je le voyais discuter ferme, user de sa force de persuasion. Il voulait « Gracieuse… » et finalement c’est avec son papa que je le lui ai dédicacé.

Mr le curé à qui j’ai raconté mon aventure avec « retourne de là où tu viens » et son frère qui l’accompagnait, a eu un coup de cœur pour mon livre. « Je le prends a-t-il dit » avec beaucoup d’empathie.

Gisèle, une dame âgée, s’est arrêtée devant mes livres avec une accompagnatrice. Elle semblait fatiguée. Je lui ai proposé ma chaise. Plus elle me parlait, plus je voyais ma maman. L’émotion m’a prise à la gorge. Elle s’en est rendue compte. On a bavardé un bon moment. Elle est repartie avec « retourne de là où tu viens ».

Simon, la trentaine timide, m’a tout de suite prévenue « je ne lis pas beaucoup ». Je lui ai conseillé « Lettre à pépé Charles » une histoire tendre. Je vais suivre votre conseil m’a-t-il répondu très gentiment après un petit moment de réflexion.

Je n’ai pas cité tout le monde. Aussi un grand merci pour ces deux journées « d’Amour ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :