Skip to content
août 25, 2016 / ninannet

Amour, Amour quand tu nous tiens…

« Les femmes sont extrêmes, elles sont meilleures ou pires que les hommes » de Jean de La Bruyère. Vous en aurez la preuve dans ce roman tendre à souhait…

Sitôt re-publié, sitôt dédicacé et déjà un bel hommage à l’amour de quelque bord qu’il soit… Cette chronique est signée de Sylvie Grignon auteure entre autres de « Les confidences de Clara » :
Et bien je vous fais un retour de ma lecture « Un soir d’été en Sardaigne ». Je suis littéralement tombée sous le charme de votre plume et des personnages et croyez-moi, c’est un compliment car je suis une lectrice surtout de polars et thrillers. J’ai autant aimé l’intrigue romanesque que le dénouement positif et fort joli. Je ne m’attendais pas du tout à une histoire sur des amours homosexuelles, très difficile à écrire, et je vous félicite car les mots sont emplis de pudeur et de tendresse. Un très bon roman ! Et je le redis une fin tellement jolie que cela donnerait envie d’y croire. Merci pour ce très bon moment. Bises Sylvie Bientôt un nouveau livre ????
Pour la petite histoire ce roman a reçu le coup de cœur des bibliothécaires. Le site pour lire d’autres chroniques http://a5editions.fr et si le cœur vous en dit, le commander. MerciCouv_soir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :