Skip to content
mai 17, 2016 / ninannet

Nous aussi on savait !

P1040849

Le harcèlement. « Conduite abusive qui se manifeste notamment par des comportements, des paroles, des gestes, des actes, des écrits pouvant porter atteinte à la personnalité, à la dignité ou à l’intégrité physique ou psychologique d’un personne ». Définition du mot harcèlement donnée par la psychanalyste Marie-France Hirigoyen.

Chaud devant ! Chaud ! Un sujet d’actualité resté, soit disant, tabou jusqu’à ces jours-ci ; or lorsqu’on a ouvert la boite de Pandore qu’a-t-on trouvé ? Des ministres (des perruches) qui savaient mais qui se sont tues « on ne pouvait pas parler ». Ben voyons !

Aujourd’hui elles s’agitent, pérorent, s’achètent une bonne conduite en créant un manifeste… « plus jamais ça »… Bla bla bla… Que nenni… Une vieille rengaine qu’on nous ressert à un moment donné. Et donc ce serait le bon moment ? Ben il faut croire ! Parce que parler du chômage, du déficit budgétaire, des panama papers et autres… Cela ne fait pas le (bon) jeu de notre Don Juan national. Quel paradoxe ! Mais nous ne sommes pas à un paradoxe près… Belle hypocrisie !

J’irai plus loin : Nous aussi on savait ! Les débats parlementaires télévisés nous ont donné de beaux exemples de sexisme, de machisme. En politique comme en privé tous les coups sont permis, sauf qu’il faut savoir damer le pion à son adversaire ! N’a-t-on pas vu des femmes ministres s’insurger, d’autres en larmes, d’autres recevoir des fleurs en guise d’excuse… Et hop on passe à autre chose. Un sensationnel chasse l’autre.

Qui, un jour ou un autre n’a pas été « persécuté » par un (ou une) chef tatillon ou malveillant ou simplement si peu en confiance avec lui-même qu’il… Qui n’a pas subi la jalousie, la méchanceté, la bêtise humaine ? Qui ? À des degrés divers, soit !

On est là tranquille, on pense n’avoir que des amis, que la vie vaut la peine d’être vécue et on fredonne la ballade des gens heureux. Puis le Hasard vient pactiser avec le Diable et là patatras, tout s’écroule. À qui la faute ? Au Hasard jaloux ou à Satan vicieux ou aux deux ? Et lorsque Madame Boutin persifle que ces femmes harcelées l’ont un peu cherché, là je frôle l’overdose. Vais-je être pire qu’elle et lui répondre que lorsqu’on ressemble à un boudin avec une cervelle de moineau, c’est sûr qu’on ne risque rien ! Tant pis je l’ai dit, mais c’est elle qui a cherché la bagarre ! Sans compter que ses bondieuseries m’insupportent… Ah ! La bonne conscience et la bienséance de bas étage…

Je ne vais pas me faire l’avocat du diable en prenant la défense de ces quelques « pôvres » ministres qui ne voyaient pas à mal, certains se sont excusés pitoyablement ! C’est d’un grand pitoyable, car dans la vie il faut assumer et de nos jours « ni coupable ni responsable » pourvu qu’on garde son poste et ses acquis…

Je me souviens de mes quelques années passées dans un laboratoire pharmaceutique. J’animais les séminaires de vente. Le soir, après une soirée bien arrosée, les langues se déliaient. Les déléguées commerciales obligées de se laisser tripoter par les chirurgiens pour qu’ils daignent passer leur commande, même punition pour les délégués hommes qui subissaient les assauts des « cheffes » de services, nues sous leur blouse. Le harcèlement n’est pas réservé au seul sexe féminin. Je me souviens aussi d’un pari engagé pour qu’un tel finisse le séminaire dans le lit d’une telle. Si ça ne marchait pas comme décidé par la « PéDéGère », une mégère voyeuse, c’était la porte… Et il l’a prise en pleine figure… la porte; la belle ne s’est pas laissée croquer. Ça ne marche pas à tous les coups ! Double vexation, double peine.

Aussi je m’interroge : pourquoi les hommes harcelés ne s’étalent pas sur la place publique ? Par goût du jeu comme au casino ? Auquel cas, sont-ils de bons perdants ? Ou alors, peut-être parce qu’ils l’ont cherché aussi, n’est-ce pas Madame la ministre broute broute… ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :