Skip to content
novembre 18, 2015 / ninannet

« Jamais de la vie »

Après chaque dédicace j’avais pris pour habitude de raconter mes rencontres, mes coups de cœur, mes émotions. Ma façon à moi d’exprimer ma reconnaissance.

Ce samedi n’était pas un jour comme les autres. Ce n’était pas une dédicace pour une dédicace. Ce n’était pas un sourire pour un sourire. C’était de l’Amour par Amour !

La pudeur et le respect envers tous ceux qui sont tombés sous les coups de haine des bêtes immondes ont fait taire mes mots. Ma plume est restée silencieuse mais pas longtemps. Il ne faut surtout pas rester pétrifié par cette lâcheté mais raconter pour témoigner.

En me levant ce samedi matin, lendemain des attentats monstrueux, je me suis demandée si je devais aller dédicacer ou s’il valait mieux rester chez moi. Ma plume m’a piquée au plus profond de moi. Elle m’a fait sursauter en me traitant d’ingrate. Elle m’a dit  » tu dois rester debout et prouver que tous ces morts ne sont pas morts pour rien. Ne pas être lâche comme ces fous inhumains, réduits à l’état de bête immonde, sans conscience ».

Alors je me suis préparée comme d’habitude, j’ai affiché mon plus beau sourire, ma confiance bien ancrée en moi et ma passion intacte quoi qu’il    arrive !

Avant toute chose je voudrais remercier tous ces papas qui accompagnaient leurs petits dans la librairie Arcadia à Marseille et qui d’un bisou choisissait « Gustave » ou « Gracieuse… » selon l’âge, ces mamans à l’écoute, ces mamies généreuses et rêveuses feuilletant « Gracieuse et Panache sont amis » en pensant aux cadeaux de Noël.

Un bout de leur enfance était là dans mes illustrations et dans mes mots d’amitié pour tous les petits bout de chou aux yeux émerveillés. L’innocence de l’enfance. Cela va droit au cœur !

Merci à Marc, qui après un bel échange, serrant « La clé de l’embrouille » contre lui, m’a remerciée et serré la main.

Merci à Mamie Anne qui offre « Gracieuse… » à Alessia. Elle est loin m’a-t-elle dit mais heureusement il y a les fêtes de Noël pour nous retrouver.

Merci à une très jeune Tata qui a eu un coup de cœur pour la trilogie « Gustave » pour l’offrir à sa nièce Maïlys qui lit tellement qu’elle aura fini les 3 livres en quelques jours m’a-t-elle assurée et « Gracieuse… » à la toute dernière Hella. Pour Noël ai-je demandé ? Oh non ! Pour tout de suite. Il y aura autre chose pour Noël.

Merci à Mamie d’amour qui a choisi « retourne de là où tu viens » pour Maéva et « Gracieuse… » pour Sélèna. Avec un énorme brillant dans les yeux, elle m’a dit : « Maéva » c’est bienvenue et « Sélèna » c’est la lune ou céleste.

Et d’autres encore, moins démonstratifs mais si aimants. Merci à vous tous qui êtes venus ensoleiller mon samedi matin.

L’après-midi, le salon organisé par le Comité du Vieux-Marseille et la Fnac, c’était une autre paire de manches. 170 auteurs et plusieurs milliers de visiteurs étaient attendus comme chaque année et ce depuis 24 ans. Le danger était démultiplié et pourtant presqu’aucune défection parmi les auteurs et les visiteurs étaient là, sereins, sourire aux lèvres, exubérants et tous généreux comme toujours.

Ce matin, en me levant, je me suis sermonnée. Il faut que tu le dises, il faut que tu remercies comme à chaque belle rencontre, il faut que la vie continue, que la libre expression continue, que le bonheur continue. L’amour en continu.

Mes proches sont inquiets, me conseillent d’éviter les dédicaces en ce moment.

JAMAIS DE LA VIE !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :