Skip to content
mars 10, 2015 / ninannet

Maîtresse…

« Celui qui a inventé le bateau, a aussi inventé le naufrage. » Lao Tseu

Ils ont vécu de leur passion, ils ont atteint des sommets, la gloire, ont entendu les plus beaux applaudissements, les cris de bonheur, les hourra de la foule et tel le magicien qui sort de sa poche des mètres de foulard, ont soulevé des foules entières. Ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes. Dans leur jubilation, ils n’ont rien vu venir. Ils avaient la vie devant eux mais la mort à leurs trousses.

En même temps que ce drame, j’ai appris la disparition d’une petite fille dans un pays là-bas loin. Les parents ne l’ont pas récupérée à la sortie de l’école. Elle avait disparu. Tout le monde la cherchait. J’avais peur d’imaginer ce qui avait bien pu lui arriver. Puis la solidarité a joué et la mobilisation générale, d’un village à l’autre, a rendu la gamine à ses parents. Heureux dénouement qui met du baume au cœur.

Je n’avais pas très envie de vous raconter comme après chaque week-end mes séances de dédicaces. Il y a eu très peu de visiteurs et c’est tant mieux car on nous a dit « tout le monde est au ski ». Tant mieux si les gens sont heureux. Par les temps qui courent où on nous bassine avec la misère et les méfaits de certains fous de Dieu, le bonheur devient une denrée rare.

Toutefois, comme il ne faut pas exagérer par ce « tout le monde au ski », nous avons eu des visiteurs charmants et qui s’étaient déplacés pour nous rencontrer. Alors la qualité à la place de la quantité ? Pourquoi pas !

Mais par-dessus tout j’ai vraiment envie de rendre hommage à Madame Audrey Ravy, la maîtresse de Mélina. Cette petite fille, qui est repartie les yeux brillants avec Gustave dans les bras, m’a expliqué qu’elle voulait être maîtresse parce qu’elle avait une maitresse tellement gentille et qui lui apprend tellement de choses qu’elle souhaiterait faire pareil. « Quand on a fini un exercice, hop elle nous en redonne un autre. On ne reste pas cinq minutes sans rien faire et j’aime ça » me dit-elle.

Donner le goût aux enfants d’aimer l’école, de lire (Mélina lit beaucoup) c’est au-delà de tous les mots de nos gouvernants qui ne savent pas guérir les maux de notre société. Madame Je vous félicite et je vous admire et surtout j’aimerai faire votre connaissance. Mélina, si tu me lis, fais passer le message et je t’en remercie par avance.

J’ai rencontré de magnifiques petites filles accompagnées de parents à l’écoute, généreux et admiratifs de leur progéniture. Des personnes âgées qui continuent à lire malgré leur vue qui baisse. Des jeunes hommes qui me regardaient avec un sourire au coin des lèvres, et je lisais dans leurs yeux « quelle soupe elle va nous vendre » et qui pour finir repartaient avec un de mes livres en me remerciant de nos échanges.

Je ne remercierai jamais assez les équipes de Cultura, Leclerc et Hyper U, ainsi que les organisateurs de salons du livre. Sans vous nous n’existerions pas.

Samedi prochain, 14/3 de 10h à 18h, venez à notre rencontre au salon « du livre en live » de Cultura Cannes-Mandelieu. Juste après, le salon du livre à Paris. Merci.

Publicités
  1. A reblogué ceci sur jean-louis.riguet-librebonimenteuret a ajouté:
    Annette remercie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :