Skip to content
janvier 22, 2015 / ninannet

Une deuxième naissance

P1040416« On a deux vies… Et la seconde commence le jour où on réalise qu’on en a juste une » Confucius

Deux vies, une vie ou plusieurs vies… Jusqu’où peut-on compter le nombre de vies que nous menons tels des combats de boxe pour être en bonne intelligence avec soi-même ?

Ma deuxième vie a commencé il y a quelques années avec l’écriture et la peinture.

À moins que ma première vie n’ait engendré les moyens pour pouvoir vivre une deuxième vie.

À moins que le passé, entériné par le présent dans un système de vase communiquant ou dans une osmose produite par le cumul des deux vies, ne génère une troisième vie.

J’aime beaucoup cette idée. Cette idée de troisième vie riche de ma vie de « fille » et celle de « femme » pour aboutir à une deuxième naissance.

Est-il simple de vivre une seconde naissance sans susciter des jalousies, des interrogations, des rejets, voire des ruptures avec ce qui nous est le plus cher ? Nonobstant peut-on refuser ce miracle de deuxième naissance, ce soleil qui réchauffe au plus profond faisant fondre la glace, ce ciel bleu qui donne un reflet séduisant au regard, ces mots qui complimentent, ces gestes qui affectionnent. Cette réalité de se réaliser enfin ?

« On n’a qu’une vie » qui n’a pas, un jour,  entendu cette phrase ?

Et c’est une raison plus que suffisante de prendre à chaque fois que les occasions se présentent, un nouveau départ.

Tout ceci pour vous dire qu’en ce début d’année j’amorce un virage à 360° puisque je vais écrire la vie de « Moi Colette M » (titre provisoire). Une lectrice rencontrée un jour de dédicaces et qui après avoir lu « retourne de là où tu viens » mon récit autobiographique, me sollicite pour  me confier son vécu pour que j’en fasse un livre. Un nouveau challenge.

Être auteur c’est couper le cordon une deuxième fois !

Advertisements

7 commentaires

Laisser un commentaire
  1. jeanlouisriguet-librebonimenteur / Jan 23 2015 10:11

    A reblogué ceci sur jean-louis.riguet-librebonimenteuret a ajouté:
    Annette veut revivre !

  2. pascalaunay / Fév 1 2015 12:15

    A reblogué ceci sur Pascal Launayet a ajouté:
    Je ne sais pas jusqu’où l’on peut compter. Mais pour ceux qui tentent de rendre coup pour coup, la vie n’est pas avare de bleus et de bosses… Serait-ce le coût de l’accession à la Sagesse ?

  3. Bernard Lamailloux / Fév 1 2015 6:06

    J’ai adoré. Vraiment. Et cela semble entrer en résonance d’une manière cruciale avec ma propre histoire. Annette est une bien étonnante femme, décidément…

    • ninannet / Fév 2 2015 8:19

      Bonjour Bernard, et moi c’est votre commentaire que j’ai adoré. Très touchée ! Je confirme qu’écrire c’est couper une deuxième fois le cordon. Écrire c’est oser et ça n’est pas facile… Bien amicalement. Annette

  4. Bernard Lamailloux / Fév 1 2015 6:07

    A reblogué ceci sur Apprendre mieuxet a ajouté:
    Être auteur c’est couper le cordon une deuxième fois ! Tiens tiens…

  5. Jacques Goyette / Fév 16 2015 10:23

    Et bien, Annette, tout ce que je peux vous souhaiter c’est que cette nouvelle «vie» soit à la hauteur de vos aspirations. Et j’aimerais ajouter que, la «vie» d’écrivain n’est pas de tout repos !

    • ninannet / Mar 1 2015 8:58

      Merci Jacques. Pareillement pour vous, longue route littéraire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :