Skip to content
octobre 21, 2014 / ninannet

IMG_0912Deux amis, l’oeil perçant et les pattes bien accrochées sur leur perchoir, à l’ombre d’un feuillage vert pimpant, par une belle journée d’automne estival, s’ennuyaient un peu :

– Aujourd’hui il y a dédicaces au Cultura du Plan de Campagne. On y va ?

– Ouais, moi tu sais les livres…

– Juste pour voir la nana… Tiens justement elle arrive. On va se planquer et écouter ce qu’elle raconte.

– Elle va parler de ses livres, mais on ne la connait pas, ça sert à rien.

– Justement, il faut aller faire sa connaissance. Moi je suis comme St Thomas, je ne crois que ce que je vois.

– Alors, arrête de pépier, la voilà qui s’installe. Eh regarde déjà une lectrice s’approche. Pas de perte de temps, chouette !

– Ouah, elle lui prend un livre, puis un autre, encore un autre, quatre au total ? Approchons-nous. Il y a quelque chose de louche là-dessous.

« Daly doit acheter un cadeau d’anniversaire à son camarade pour son anniversaire. « Gustave » semble très intéressant on le prend ? Daly ne l’entend pas de cette oreille, Gustave il le veut pour lui. Bon allez un pour toi et un pour ton camarade et on pourrait peut-être prendre « Lettre à pépé Charles », vous le lirez tous les deux dit la maman, Non je veux « Charles et Aurélien ». Puis Daly se tourne vers la nana « Madame, ils sont beaux vos dessins « .

– Eh tu as vu comme elle rougit la nana ?

– Ouais mais venant de la bouche d’un enfant, un si beau compliment, il y a de quoi rendre jaloux, tu ne trouves pas ?

– Regarde ce n’est pas fini la maman du gamin continue à regarder les livres. Ah tu as entendu c’est une prof et elle parle de ses élèves et elle va acheter « retourne de là où tu viens ». Et de cinq ! Pour le coup c’est la prof qui est contente ! Qu’est-ce qu’elles sont bavardes ces deux-là, le Daly s’en moque, il lit déjà « Gustave » !

– Regarde l’autre qui s’arrête et qui lit la 4ème de couverture de « La clé de l’embrouille ». Tu as entendu ce qu’elle a dit ?

– Je ne suis pas sourd : oui elle a dit « il a l’air très sympa, je le prends ». À ce rythme-là cette nana va cartonner et je suis déjà fatigué.

Nos deux compères se sont un peu assoupis, pendant que la nana finissait de s’installer et de parler et de présenter et de sourire et de dédicacer… Vint l’heure du midi, le gargouillis de l’estomac de la nana les réveilla.

– Elle parle de casser la croute, elle laissera bien tomber des miettes, on en profitera.

En fait de miettes, elle lançait dans le vide des petites boules de pain et nos deux compères vinrent picorer et voleter autour d’elle. Elle aime depuis toujours les oiseaux, et ils le savent. Au point qu’ils lui envoient des messages qu’elle seule décode. Magique !

L’après-midi caracola avec la même prouesse que la matinée. Une petite fille feuilleta « Gustave » puis regarda la nana :

« Vous dessinez bien, sa maman répliqua toi aussi Chloé tu dessines très bien, alors Chloé toute rougissante répondit : alors peut-être quand je serais grande j’écrirais aussi comme vous » ?

– Tu as vu la nana, elle renifle, à la fin de la journée, il lui faudra un mouchoir !

Nos deux amis au beau plumage n’avaient pas le temps de s’ennuyer, la nana non plus.

– Regarde elle vient de dédicacer son dernier « Gustave » elle semble désolée.

– Ben oui ! « Gustave » et maintenant « l’embrouille »…

– « La clé de l’embrouille » n’escamote pas le titre, c’est important « la Clé ». Il y a le secret dedans.

– Comment tu sais ça toi, tu ne lis pas ?

– Elle n’a pas arrêté de le dire, au point qu’elle vient de laisser filer la dernière clé.

– « La clé de l’embrouille » il ne faut pas escamoter le titre, n’est-ce pas, mais alors l’embrouille c’est quoi ?

– T’as qu’à le lire toi, monsieur l’intellectuel ! Bon alors on peut partir ?

– Attends je vais m’approcher d’elle et lui laisser un petit souvenir.

La nana en ramassant les quelques livres qui restaient sur la table de dédicaces, découvrit une jolie plume. Elle la prit, lui fit une bise. Message reçu !

Publicités
  1. A reblogué ceci sur jean-louis.riguet-librebonimenteuret a ajouté:
    Des oiseaux pour une dédicace !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :