Skip to content
mai 11, 2014 / ninannet

Saint Laurent du Var

« Un cœur n’est juste que s’il bat au rythme des autres cœurs » de Paul Eluard

 

 

 Samedi de dédicaces à Saint Laurent du Var pour ma quatrième participation.

 

J’appréhendais un peu, ayant appris que l’organisateur Philippe Porteron ne serait plus là, appelé à d’autres fonctions, qu’il y a eu aux dernières élections un changement de maire… Je me disais, ouille ouille moi qui adore cette fête du livre…

 

Quelle ne fut pas ma surprise d’être accueillie, devinez… par Philippe et Mariethé son épouse, entourés par les mêmes bénévoles. On ne change pas une équipe qui gagne…

 

Déjà de nombreux auteurs s’installaient en se saluant avec plaisir. Le meilleur moment de la journée, ces retrouvailles ! « Alors qu’est-ce que tu deviens, comment vas-tu, qu’as-tu publier de nouveau, qui est ton éditeur, c’est où ton prochain salon… » ? 

 

Et les réponses fusent de toutes parts en éclats de rire, en serrements de mains fermes et pour nous les dames en embrassades chaleureuses. C’est le côté festif que j’apprécie tant avant les dédicaces. Je n’ai pas eu le temps de saluer toutes mes connaissances que déjà je tombais dans les bras de Mariethé, non pas la femme de Philippe, vous me suivez ? non non, ma Mariethé qui depuis quatre ans est ma fan inconditionnelle. Elle m’avait fait dédicacer « retourne de là où tu viens » la première année et depuis me demande « alors il y a un petit nouveau ? » Oui Marithé il y aura toujours un petit nouveau pour vous chaque année.  Cette année, elle avait listé tous mes livres achetés, de peur d’en avoir raté un et bien sûr est repartie avec « Charles et Aurélien » me disant : «  je me régale avec vos livres, je veux la dédicace avant tout le monde pour vous porter chance ». On s’est embrassé plusieurs fois. Mariethé est une mamie bénévole dynamique et tellement souriante. Toute l’équipe de bénévoles est d’une gentillesse et d’une amabilité pour nous les auteurs  comme nulle part ailleurs.

 

Seule ombre au tableau, moins de monde que d’habitude mais j’ai toujours remarqué que ce n’est pas la cohue qui fait dédicacer mais les amoureux de nos livres. Quel bonheur de retrouver Paul. Nous avions longuement bavardé l’an dernier, il était reparti avec « retourne de là où tu viens ». Il a aimé et donc cette fois-ci, Paul est revenu pour reprendre notre bavardage et est reparti avec « Charles et Aurélien ». Anna, 9 ans, qui après lecture de la 4ème de couverture de « Gustave » et vu les illustrations intérieures, a insisté pour que ses parents le lui achètent, en vain ; Je l’ai vue s’en aller toute triste, se retournant à plusieurs reprises puis revenir triomphante après un tour de salon ; J’ai vraiment été touchée par son regard complice et intelligent. Danielle et Michel sont repartis avec la trilogie pour Charly… Pépé Charles a séduit tout au long de la journée, volant incontestablement la vedette. « Un soir d’été en Sardaigne » a été dédicacé à Isabelle qui l’an dernier avait pris « retourne de là où tu viens ». « J’ai besoin de rêver » m’a-t-elle dit ! En fin de journée, Philippe est venu m’acheter pour la bibliothèque du  Comité du Vieux village la suite de « Gustave », les deux derniers de la trilogie. 

 

Force est de constater que les lecteurs ont besoin d’authenticité, de rêves, d’histoires de familles qui se terminent bien, de poésies et de couleurs. Et lorsqu’ils apprécient une plume, ils restent très fidèles.

 

Je reconnais humblement que beaucoup d’auteurs n’ont pas eu ma chance de passer une aussi bonne journée.

 

 

 

Publicités
  1. A reblogué ceci sur jean-louis.riguet-librebonimenteuret a ajouté:
    Le coeur d’Annette bat toujours plus fort !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :