Skip to content
avril 21, 2014 / ninannet

Joyeuses Pâques

« L’imagination est plus importante que le savoir…

La connaissance est limitée alors que l’imagination englobe le monde entier, stimule le progrès, suscite l’évolution. (Albert EINSTEIN)

 

Joyeuses fêtes de Pâques. Cette année à Saint Raphaël, c’était Noël au balcon et c’est Pâques aux tisons… Ciel gris, vent frais et vacanciers un peu dépités…  Avant leur arrivée, il faisait si beau et là caprice du temps… il fait … disons pas terrible ! Lot de consolation : il ne pleut pas !

Ce matin en ouvrant mes fenêtres, j’ai reçu en cadeau de bonne journée, des oiseaux qui piaillaient dans mon chêne Gustave et une odeur délicieuse de fleurs d’oranger. Mes agrumes sont en fleurs, en odeur persistante et jouissive. Alors soleil ou pas … je hume avec bonheur le printemps en habits d’apparat. Une orgie de jaune, de rouge, de blanc… à couper le souffle. Je l’avais un peu abandonné mon jardin… Prise que j’étais par l’écriture… Aussi sans plus tarder, d’un cœur léger, j’ai pris cette photo pour immortaliser l’exubérance de la nature.

Mon septième roman est terminé et me voici donc entièrement libre de revenir bavarder ici. Libre pas tout à fait… Mon roman doit passer « en jugement », tribunal sans complaisance… Mais voilà quand on est romancière, romanesque pur jus, se transformer en policière ou justicière ou tout simplement jouer aux gendarmes et aux voleurs… est un exercice difficile et périlleux ! Verdict dans quelques jours.

Titre encore provisoire « c’est quoi c’t’embrouille » ?

Quand le passé se conjugue au présent défaillant, que le futur est désespérément bouché, que l’impératif se fait obsédant, alors l’embrouille prend le contrepied des attentes de Dolorès.

 

«  Quelle force surnaturelle la fait se diriger vers cet homme, quel courage inespéré lui fait murmurer dans un étranglement de voix « je voudrais un ordinateur », et quelle volonté mécanique ordonne à ses jambes en guimauve de suivre « L’agitédubocal » dans son bureau ? Elle ne le saura jamais. Que cherche-t-elle, où va-t-elle, pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? ».

 

J’ai mis à profit mon imagination débordante, délirante, inconstante parfois, trépidante toujours… L’imagination seule ne suffit pas toutefois… ma curiosité des autres a fait le reste !

Image

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire
  1. A reblogué ceci sur jean-louis.riguet-librebonimenteuret a ajouté:
    Annette chercher toujours ses oeufs de Pâques !

    • ninannet / Avr 21 2014 3:24

      Mais non Jean-Louis ! C’est juste qu’ils ne sont pas tous dans le même panier ! Amitié. Annette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :