Skip to content
janvier 12, 2014 / ninannet

Du courage…

« N’attends pas que les événements arrivent comme tu le souhaites. Décide de vouloir ce qui arrive… et tu seras heureux. » de Epictète

 

« Décide de vouloir ce qui arrive » dit Epictète…

Est-ce si simple que cela ?

Bien sûr pour les événements du plaisir au quotidien on peut décider.  Justement parce qu’ils sont simples de réalisation et de prises de décisions.

 J’avais pris quelques résolutions en ce début d’année, comme d’aller plus régulièrement au cinéma, histoire de me détacher un peu de l’emprise de mes livres. On peut adorer le caramel et avoir pitié de ses dents, n’est-ce pas ? Facile me direz-vous ? Bien sûr ! Surtout lorsqu’on a une amie comme Mia Chiara. Elle est tout le temps en mouvement. Elle a toujours un but de sortie, une pièce de théâtre dans la poche, un lieu à visiter. Même boire un café au Mac Do, au milieu d’ados qui nous fustigent de regards goguenards ou crient et s’injurient, prend des allures de fête. Et là, elle m’entraîne au 17ème Festival du Court Métrage à Fréjus. Dans le magnifique Théâtre du Forum où il se passe régulièrement quelque chose. Banco ! Nous nous retrouvons dans le hall, elle m’attendait, déjà munie des billets d’entrée, du programme, des fiches de vote pour la sélection officielle… Organisée pile poil… Moi j’arrive essoufflée, j’avais eu du mal à me garer… Mais pas en retard… pile poil à l’heure.

Au programme, une sélection de six courts métrages avec pour thème « Pourquoi pas ?» et une seconde de 8 courts métrages en thème libre. Première réaction les courts métrages étaient plus ou moins longs, donc tout de suite nous avons trouvé cela inéquitable… OK, nous n’étions pas là pour polémiquer mais pour prendre du bon temps. Nous avons ri, nous avons été émues, nous avons détesté, et nous n’avons pas opté pour les mêmes choix. À chacune sa subtilité, sa sensibilité, son vécu… Et tu seras heureux … poursuit Epictète. Avec Claire il ne peut en être autrement.

Et pour les événements existentiels, il suffirait de vouloir ce qui arrive… pour être heureux ? Pour cela, il faudrait ignorer que nous sommes redevables de notre Destin. Une minuscule voix contradictoire s’élève de nulle part… Est-ce si simple que cela ?

 Pour être tout à fait honnête, pour décider de vouloir ce qui arrive Il faut du courage, beaucoup de courage. Et une part d’égoïsme !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :