Skip to content
juillet 10, 2013 / ninannet

Trois ans bientôt …

Cela va faire bientôt trois ans que j’ai débuté ce blog, trois ans que j’écris et publie, trois ans que de femme d’affaires à la retraite je me suis peu à peu transformée en artiste.

S’il y a trois ans on m’avait prédit cela, j’aurais éclaté de rire. Ben voyons ! Pourquoi  pas mannequin, chanteuse ou danseuse, tant qu’on y est !

Oui pourquoi pas ? Mais non ! Depuis toute petite les mots avaient des racines en moi qui me reliaient à la Vie et la Vie aux Étoiles et les Étoiles à mon Ange.

Très vite j’ai apprécié la magie de la lecture, de la poésie, où la moindre rime, le moindre quatrain m’entraînaient dans une rêverie plus ou moins douloureuse.

Puis la douleur changea de camp. L’Autre Moi, l’Autre l’Ingérable reprit le relai. Elle ne savait plus retenir le flot de sentiments, de souvenirs, d’émotions qui débordaient  jusqu’à la noyer dans un ailleurs très proche. Si loin et si proche ! Si doux et si amer !

La plus belle surprise est venue des Autres. Avec leurs mots ils ont atteint mon Moi profond dans une sorte de vase communicant, de reflets dans un miroir.

La meilleure preuve, ce témoignage arrivé ce matin.

Durant ces trois ans d’écriture sur mon blog, en parallèle avec mes livres, j’ai rencontré l’Amitié, la Gentillesse, la Sincérité, le Respect. Denrées rares de nos jours et pourtant quand elles sont là, quand elles s’installent dans nos cœurs, ces denrées nous baignent d’étoiles brillantes.

Aussi ce matin une blogueuse, http://cocorico.vip-blog.com/ a écrit sur son blog un article sur mon roman « Lettre à pépé Charles ». Aussitôt acheté, aussitôt reçu, aussitôt lu. À travers ses mots, j’ai découvert le partage de nos émotions.

Arlette à mon tour de vous dire  merci du fond du cœur.

Merci d’aller faire un tour sur son blog. Quelques extraits de sa chronique en attendant …

 « J’ai pris le livre croyant lire quelques pages mais je l’ai dévoré d’une seule traite ! J’étais complètement prise par cette belle histoire et j’avais perdu toutes  notions de l’heure.

Une histoire prenante, des héros attachants, du suspense…..et lorsque j’ai lu la dernière phrase :

« Papa, voilà papa. Maman c’est sa voiture » deux larmes sont tombées sur la page.

Je dis donc « MERCI Annette » pour ce moment de plaisir….

 et je voudrais citer cette phrase pour mes petits fils et qui m’a touchée particulièrement  :

 Un grand père c’est un monument qui mérite qu’on s’y abrite. C’est solide comme du roc. ça bâtit les rêves des petits enfants. Ces rêves eux ne tombent jamais en ruines. On les garde toujours au fond de soi.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :