Skip to content
juin 23, 2013 / ninannet

Boulouris

Image

Hier samedi, matinée dédicaces à la fête de la Saint Jean à Boulouris. La Librairie presse de Boulouris m’a invitée. J’ai accepté avec bonheur car je n’ai encore jamais eu l’opportunité de dédicacer dans ma ville. Il faut que je vous explique que Boulouris est une des plages de Saint Raphaël. Boulouris a un petit port, des criques, un petit centre ville avec son marché et surtout c’est un petit village où tout le monde se connait, où de nombreux résidents vacanciers y séjournent plusieurs fois dans l’année. Notamment des bretons. Paisible village avec ses associations caritatives, son église, ses maisons fleuries et sa gare.

Pour la fête de la Saint Jean, danses folkloriques, artisanat et la calèche qui promène gracieusement  petits et grands pour un tour de ville. D’entendre les sabots lourds qui lentement martelaient le sol, une image ancienne me revint à l’esprit. À cette époque-là, à ce moment de ma jeune vie, j’ignorais ce que l’avenir me réserverait. Une belle surprise de taille ! Lorsque qu’une vieille dame m’a dit en feuilletant « Gustave » et en regardant mes illustrations « vous êtes une artiste complète » j’en ai été très surprise. Moi une artiste ? Non ! Je n’ai rien ajouté de plus … Cela aurait été trop long de tout raconter. Juste une belle revanche !

Me voici donc assise à ma petite table vert amende, face à mes livres, sous un soleil de plomb, à me ronger les sangs en me demandant comment on allait me recevoir dans ma ville. Eh bien j’ai été fort agréablement surprise de rencontrer des gens qui avaient laissé au vestiaire leurs préoccupations car tout le monde en a, il ne faut pas se leurrer. Ils étaient venus là pour vivre un moment de joie. Sans prise de tête, sans réflexions désabusées, sans remarques narquoises. Les rencontres amicales étaient au rendez-vous.

La matinée démarrait très calmement, lorsqu’un jeune gaillard m’a apostrophée « Retourne de là où tu viens » ? (titre de mon roman). Je m’appelle « Mamadou » faites-moi une belle dédicace et je vais envoyer votre livre à mama. Vous savez ajouta-t-il, dans Mamadou, il y a Mama qui est dans mon coeur et qui me protège et doux car je suis quelqu’un de gentil. Ça va lui faire très plaisir et vous, ça va vous porter chance. Ça ne s’invente pas ! Il m’a vraiment porté chance. Je ne suis pas superstitieuse mais j’y crois.

Un gentil couple m’a écoutée religieusement. Lui me dit avec timidité : « nous lisons un livre par an, alors vous savez … Et elle de répondre : oui mais vos livres sont sympathiques. Lui, Jean, voulait « Gustave », elle, Christiane, voulait rêver avec « Un soir d’été en Sardaigne ». Ils n’ont pas hésité longtemps. J’espère que mes romans ne les décevront pas.

Un petit garçon m’a dit « oui je connais Gustave ». Ah bon lui ai-je répondu, tu l’as lu ? Non mais je connais Gustave. Gustave Eiffel. C’est déjà ça pensai-je, mais on ne me l’avait pas encore faite celle-là ! À présent il connaîtra mon Gustave, mon chêne.

Tristan a voulu une dédicace pour une amie. « Un soir d’été en Sardaigne » a ouvert les vannes de ses souvenirs. Il me récita une poésie qu’il avait écrite à sa bien aimée. Elle ne l’avait pas attendu lorsqu’il partit deux ans en Algérie et il ne s’en était jamais remis.  Plus il racontait des bribes de sa vie et plus j’avais l’impression de le retrouver dans mon roman. Un moment magique, unique et inoubliable.

Il y a eu Germaine. Elle a mis longtemps à accepter son prénom. Comme moi. Et comme moi aujourd’hui elle a fait la paix. Elle est repartie avec mon roman témoignage. Il y a eu Chantal, attention sans « E ». Il y a eu Coline, qui habite juste la maison là, en face. Coline ou Céline ? ai-je dit au moment de la dédicace. Il y a un tel bruit que je n’ai pas bien compris. Coline avec un seul « L »! Elle m’en donna la raison avec beaucoup d’émotion. Il y a eu …

Beaucoup de témoignages, beaucoup de sympathie, beaucoup d’humour et de joie de vivre.

Tapis rouge dans ma ville.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :